Singapour (finale) : Alexander Bublik – Alexei Popyrin

Dernières confrontations

Ces deux bonhommes se sont déjà affrontés une fois. C’était en 2018, lors du Challenger de Nur-Sultan, et Alexei Popyrin s’était imposé en 3 sets (sans passer par la case « tie-break »).

Historique dans ce tournoi

C’est la première édition de cet ATP 250 de Singapour. Il n’y avait pas eu de tennis ici depuis 1999.

Analyse

Nous avons affaire à deux joueurs qui se ressemblent beaucoup. De bons serveurs caractériels, avec un puissant coup droit et une touche de fébrilité en revers. Cette finale pourrait faire des étincelles, ou être un gros bide. À vous de choisir.

Ce qui rend le résultat de ce match très indécis, c’est que nous avons affaire à deux joueurs qui n’ont pas encore une grosse expérience de ces moments-là. La gestion mental est un élément très important pour cette finale, et une variable très perturbante à l’heure actuelle.

Je m’attends donc à ce qu’Alexander Bublik et Alexei Popyrin ressentent un peu de pression sur les épaules, et cela pourrait bien avoir un impact sur leur tennis. L’Australien de 21 ans jouera sa première finale dans un tournoi ATP (il va avoir du mal à dormir ce soir, héhé). De son côté, le Kazakh participera à sa quatrième finale ATP. Le problème, c’est qu’il n’en a encore jamais remporté une seule : défaites à Newport (face à Isner en 2019), à Chendgu (face à Carreno Busta en 2019) et à Antalya (face à Alex de Minaur sur abandon, en 2021).

Ce sera donc la deuxième finale de l’année pour Alexander Bublik, qui montre une certaine régularité depuis le début de cette saison.

Je vais d’ailleurs accorder une légère préférence à Alexander Bublik. Je le sens en effet plus solide sur ses services, et cela pourrait faire une différence dans cette rencontre. On ne peut pas dire qu’Alexei Popyrin soit une quiche dans ce secteur de jeu. Il sait également remporter de nombreux aces. Mais je pense que la pression qu’il aura sur les épaules prendra plus de place chez lui que du côté du Kazakh. De ce fait, l’Australien pourrait jouer moins naturellement et cela fera générer chez lui beaucoup plus de déchets.

Dans les échanges, ces deux joueurs savent aller chercher des coups gagnants, notamment en coup droit. Ce que j’aime également chez Alexander Bublik c’est son imprévisibilité qui pourrait bien lui permettre de sortir Alexei Popyrin de sa zone de confort. Ce dernier préfère souvent rester sur sa ligne pour tenter de dominer les échanges. Alexander Bublik sait gérer des échanges en restant derrière sa ligne (jusqu’à une certaine limite évidemment), mais il peut aussi forcer ses opposants à effectuer des courses vers l’avant (via de sympathiques amorties). Enfin, il peut lui-même monter au filet pour terminer les points. Sa volée est d’ailleurs meilleure que celle de Popyrin.

On notera par ailleurs qu’Alexander Bublik a réussi cette semaine à dompter des joueurs accrocheurs comme Nishioka et Albot. Cela montre une certaine régularité dans les échanges qui pourra lui être utile dans ce match.

Je m’attends à une finale accrochée et mentalement difficile pour ces deux jeunes joueurs. Alexander Bublik me semble légèrement plus expérimenté et avec quelques armes supplémentaires dans son jeu.

Et puis, après 3 finales perdues, Alexander Bublik mériterait peut-être de remporter enfin son premier trophée ATP. À moins qu’il souhaite battre la performance en cours de Felix Auger-Aliassime et ses 7 défaites consécutives en finale. Il en serait capable ce guignol.

Pronostic : Victoire d’Alexander Bublik

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami