Présentation du tournoi UTS de Patrick Mouratoglou

Cela fait depuis février dernier que je n’ai pas écrit d’article. Je vous laisse donc imaginer ma joie lorsque je me suis mis à écrire celui-ci. Avant de commencer, je souhaitais vous informer qu’une mise à jour de l’application mobile est disponible pour Android et iOS. Pensez à la télécharger. 🙂

UTS, c’est quoi ?

L’UTS, ou Ultimate Tennis Showdown, a été créé par Patrick Mouratoglou. C’est un bonhomme très connu dans le milieu. Entraîneur de Serena Williams, Patrick Mouratoglou est également le mentor de Stefanos Tsitsipas, Cori Gauff ou encore Alexei Popyrin (pour ne citer qu’eux). Ces derniers sont sortis de son académie.

Ce tournoi se veut innovant, avec des matchs plus rapides qu’en temps normal, et des règles allégées. Selon Patrick Mouratoglou, le tennis actuel manque d’émotion et de diversité, principalement à cause du code de conduite de plus en plus rigide. Les joueurs doivent désormais rentrer dans le moule et éviter d’être trop expressif (coucou Kyrgios).

En réalité, Mouratoglou veut faire quelque chose d’autre, en sortant de la routine habituelle et en attirant une nouvelle génération de fans. Il a d’ailleurs annoncé que la moyenne d’âge d’un fan de tennis était de 61 ans. Je dois avouer être étonné par cette information, et je suis curieux d’avoir la source (cela viendrait des US, mais je n’en sais pas plus). À moins que cela soit vrai, et que vous ayez tous 30 ans de plus que moi (courage, vous êtes proches de la retraite, c’est déjà ça).

Pour atteindre cet objectif, l’UTS veut en mettre plein la vue en proposant bien évidemment du spectacle, mais aussi en rapprochant les spectateurs des joueurs. Pour cela, le coaching terrain sera autorisé. Les entraîneurs auront même un buzzer pour l’activer, et nous pourrons bien évidemment assister aux discussions. Il y aura également des interviews à chaque changement de côtés où les joueurs pourront répondre à des questions des spectateurs.

L’UTS ne se veut pas éphémère. L’objectif est de construire une ligue parallèle au circuit traditionnel et organiser des tournois un peu partout dans le monde.

Un match de tennis c’est un marathon, un match UTS c’est plus un sprint.

Patrick Mouratoglou

UTS1 : Première édition

Cette première édition, appelée UTS 1, se jouera du 13 juin au 12 juillet 2020, uniquement le week-end, à l’Académie Mouratoglou dans le sud-est de la France.

La compétition sera retransmise en direct sur le site officiel du tournoi (9,99 euros pour un mois), mais aussi sur Eurosport.

Les participants sont connus. Ils ont été sélectionnés en fonction de leurs personnalités et de leur niveau. Aussi, il a évidemment fallu trouver des joueurs intéressés par le projet et ayant la possibilité de se rendre sur le lieu de la compétition.

  1. Dominic THIEM (3e)
  2. Stefanos TSITSIPAS (6e)
  3. Matteo BERRETTINI (8e)
  4. David GOFFIN (10e)
  5. Benoit PAIRE (22e)
  6. Richard GASQUET (50e)
  7. Feliciano LOPEZ (56e)
  8. Lucas POUILLE (58e)
  9. Alexei POPYRIN (103e)
  10. Dustin BROWN (239e)

Soyons clair, nous sommes loin d’avoir les meilleurs joueurs du circuit (même si nous avons tout de même 4 joueurs du Top 10). Néanmoins, il devrait y avoir un assez bon niveau pour nous permettre d’assister à des matchs croustillants. Ah, enfin !

Format de la compétition

Cette compétition se jouera donc sur 5 week-ends consécutifs. Il y aura maximum 5 rencontres le samedi, et 5 le dimanche.

Les 10 joueurs s’affronteront tous durant une phase de poule où il y aura des points à gagner en fonction de l’adversaire (jackpot pour Dustin Brown s’il bat Dominic Thiem ?). Les 6 premiers seront qualifiés : en demi-finale pour les deux premiers, en quarts de finale pour les 4 autres.

Format des matchs

On s’attendait à un format comme à la Next Gen, avec des sets en 4 jeux et sans avantage. Mais Patrick Mouratoglou a vu les choses autrement

Un match sera composé de 4 quarts-temps de 10 minutes. En cas d’égalité, il y en aura un cinquième en « mort subite » : les joueurs serviront chacun leur tour et le vainqueur sera celui qui remportera deux points de suite. Ça devrait aller vite.

On oublie donc les sets, les jeux et le décompte traditionnel des points. Par ailleurs, les joueurs serviront deux fois de suite comme au tie-break et ils auront deux minutes de pause entre les quarts-temps.

Mais attendez, ce n’est pas tout.

Il y aura également des « UTS Cards ». Et là, vous me regardez avec de gros yeux. C’est à ce moment-là que je me la joue Steve Jobs et que je vous dis « Ceci est une révolution ! » (ou une démolition ?).

Plus sérieusement, oui l’UTS se veut être une compétition sérieuse alors n’abusons pas. Chaque joueur obtiendra 4 cartes « bonus » en début de match qui pourront influencer sur la rencontre et qui pourront être utilisées à n’importe quel moment. Une carte qui donne deux points au lieu d’un, une autre qui donne 3 services de suite au lieu de 2, etc. Euh, c’est toujours du tennis ?

Je suis assez mitigé concernant cette nouvelle compétition. Il est vrai que le tennis a besoin de se renouveler un petit peu, mais je ne suis pas certain que le changement doit être aussi majeur que cela. En lisant ces nouveautés, j’ai eu du mal à retrouver l’âme de ce sport. Laissons-lui peut-être une chance.

Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à me donner votre avis sur les réseaux sociaux et à répondre au petit sondage ci-dessous :

Ce sondage est terminé (depuis 26 jours).

Votre avis sur l'UTS :

Génial, j'ai hâte !
26.09%
Je préfère attendre de voir
43.48%
Qu'est-ce que c'est que cette m**** ?
30.43%
X
13 Partages
Partagez13
Tweetez
WhatsApp
Partagez cet article à un ami