Open d’Australie (2e tour) : Nikoloz Basilashvili – Fernando Verdasco

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà affrontés deux fois. En 2018 à Pékin (victoire de Nikoloz Basilashvili en 2 sets dont un tie-break), et l’année dernière à Vienne (victoire de Fernando Verdasco en 3 sets).

Historique dans ce tournoi

Fernando Verdasco joue dans cet Open d’Australie pour la 17e fois. La saison passée, il avait été éliminé au 3e tour, et sa meilleure performance est une demi-finale en 2009.

Nikoloz Basilashvili, quant à lui, participe à ce tournoi du Grand Chelem pour la cinquième année de suite. Cela fait 2 années consécutives qu’il se fait sortir au 3e tour, et il n’a encore jamais réussi à aller plus loin.

Parcours dans cette édition

Nikoloz Basilashvili s’est imposé au 1er tour face à Soonwoo Kwon dans une rencontre difficile jouée en 5 sets et 4 heures de jeu.

Fernando Verdasco s’est facilement imposé au premier tour face à Evgeny Donskoy (en 3 sets et moins d’1h40 de jeu).

Analyse

Je n’ai pas vraiment été emballé par le premier match de Nikoloz Basilashvili. Le Géorgien n’a pas proposé un tennis extraordinaire et a eu beaucoup de passages à vide face à Soonwoo Kwon. Il a notamment concédé 16 balles de break (11 sauvées) et réalisé 55 fautes directes. Évidemment, il a su faire parler ses coups explosifs et réussir de nombreux « winners », mais son irrégularité pourrait bien lui jouer des tours face à Fernando Verdasco.

L’Espagnol n’est évidemment plus tout jeune, mais je le trouve un peu plus sérieux dans ce début de saison. De plus, nous sommes dans un tournoi du Grand Chelem où il a souvent tout donné (contrairement aux « petits » tournois où il peut facilement lâcher prise).

Je m’attends tout de même à une rencontre accrochée, pourquoi pas en 4 ou 5 sets. Mais Fernando Verdasco me semble plus stable au service. Il ressent en effet de bonnes sensations et cela lui permet de passer de nombreuses premières balles.

S’il arrive à rester aussi régulier au service, alors Fernando Verdasco aura fait le plus dur. Nikoloz Basilashvili sera peut-être mieux physiquement, mais l’Espagnol a l’expérience nécessaire pour gérer correctement ce genre de grandes rencontres.

Pronostic : Victoire de Fernando Verdasco

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami