Miami (1/8 de finale) : John Isner – Roberto Bautista

Dernières confrontations

Ces deux anciens du circuit ATP se sont déjà affrontés 4 fois entre 2013 et 2019. John Isner mène avec 3 victoires, dont une lors de ce même tournoi de Miami en 2019 (2 sets, dont 2 tie-breaks).

Historique dans ce tournoi

C’est la treizième fois que John Isner participe à ce Masters 1000 de Miami, et la sixième fois qu’il atteint ce niveau de la compétition. Il a réussi à passer cette marche à 3 reprises, et sa meilleure performance est un trophée soulevé en 2018. Enfin, il avait atteint la finale lors de la dernière édition en 2019.

Roberto Bautista, quant à lui, joue à Miami pour la neuvième fois de sa carrière. C’est la quatrième fois qu’il atteint les 1/8 de finale, et il n’a réussi qu’une fois à passer ce tour. C’était lors de la dernière édition, en 2019. Il s’était ensuite arrêté en 1/4 de finale (sa meilleure performance).

Parcours dans cette édition

Ces deux joueurs ont profité de leur classement pour sauter le 1er tour.

Pour en arriver là, John Isner s’est imposé en 3 sets face à Mackenzie McDonald, puis en 2 sets (dont 2 tie-breaks) face à Felix Auger-Aliassime.

De son côté, Roberto Bautista a profité du forfait de Lloyd Harris pour passer le 2e tour sans jouer. Il a donc fait son entrée dans la compétition au 3e tour, face à Jan-Lennard Struff. L’Espagnol s’est imposé en 3 sets et presque 2 heures de jeu.

Analyse

Après avoir vu le premier match de Roberto Bautista, je peux dire que l’Espagnol a envoyé du lourd. Il a eu des difficultés à démarrer, et c’est normal étant donné qu’il faisait son entrée dans la compétition. Une fois habitué à ces conditions particulières, l’Espagnol a su déployer ses ailes et cela était très sympathique à voir.

Roberto Bautista sera sans aucun doute le favori pour remporter cette rencontre. Il faut dire que je ne donne que très peu de chance à John Isner lorsque les échanges s’engageront et qu’ils dépasseront les 5 coups. En effet, l’Espagnol semble avoir de bonnes sensations cette semaine. Il fait peu de fautes (seulement 13 lors de son dernier match) et semble très bien réglé.

Pourtant, j’ai bien envie de croire en une victoire de John Isner. L’Américain a souvent réussi face à cet adversaire, et je ne crois pas que cela soit un hasard. Il sait qu’il ne pourra pas rivaliser dans les longs rallyes. Pour cela, il devrait faire comme à son habitude, c’est-à-dire prendre des initiatives le premier ou monter au filet. D’ailleurs, cette semaine, ses coups partent correctement et pourraient déranger plus d’une fois Roberto Bautista.

Le service des deux joueurs sera un élément déterminant dans cette rencontre. On voit la forme de John Isner à son service. Et il est plutôt dans le coup dans ce tournoi : en deux matchs, c’est 31 aces, plus de 70 % de premières passées et plus de 73 % de points gagnés sur ses engagements. De ce fait, s’il garde ces statistiques lors de cette nouvelle rencontre, Roberto Bautista pourrait avoir bien du mal à trouver des solutions.

Cela me fait donc dire que nous pourrions assister à au moins un tie-break dans cette rencontre. Cela tombe bien puisque John Isner est plutôt affûté dans ce secteur de jeu. Il a en effet remporté tous les tie-breaks qu’il a disputés cette saison (3), et il tourne autour des 60 % de tie-breaks remportés dans sa carrière. Roberto Bautista a perdu 3 des 5 tie-breaks qu’il a joués cette saison, et a un ratio de tie-breaks remportés d’environ 51 % depuis le début de sa carrière.

C’est loin d’être un pronostic facile, et cela dépend surtout de John Isner et de sa capacité à rester solide au service. Néanmoins, il joue à domicile et il a souvent fait les efforts nécessaires dans son pays. De plus, il a déjà battu plusieurs fois cet adversaire et cela devrait lui apporter une source de motivation supplémentaire.

Come on, « Big John ».

Pronostic : Victoire de John Isner

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami