Miami (1/4 de finale) : Hubert Hurkacz – Stefanos Tsitsipas

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se connaissent très bien puisqu’ils se sont déjà affrontés 7 fois en matchs officiels depuis 2018.

Stefanos Tsitsipas mène dans ce face à face avec 6 victoires (dont la dernière cette année à Rotterdam). On notera également qu’il y a eu 3 sets dans 6 des 7 matchs entre ces deux joueurs.

Historique dans ce tournoi

Hubert Hurkacz participe à ce Masters 1000 de Miami pour la deuxième fois de sa carrière, après 2019 où il avait atteint le 3e tour.

De son côté, Stefanos Tsitsipas joue dans le tableau principal de ce tournoi Américain pour la troisième fois. Après un échec au 1er tour lors de sa première participation (2018), le Grec avait atteint les 1/8 de finale en 2019.

C’est donc la première fois que ces deux bonhommes atteignent les 1/4 de finale de ce Masters 1000.

Parcours dans cette édition

Les deux joueurs ont profité de leur classement pour sauter le 1er tour.

Pour en arriver là, Hubert Hurkacz s’est imposé face à Denis Kudla, Denis Shapovalov et Milos Raonic. Seul le Canadien a réussi à lui piquer un set.

Quant à Stefanos Tsitsipas, il a vaincu Damir Dzumhur, Kei Nishikori et Lorenzo Sonego. Comme son opposant du jour, le Grec n’a perdu qu’un set au passage (face à Nishikori).

Analyse

Je n’ai pas trop d’inquiétude concernant Stefanos Tsitsipas et sa capacité à remporter cette rencontre. Le Grec est en effet meilleur sur bien des secteurs de jeu.

Malgré sa grande taille, Hubert Hurkacz est capable de gérer correctement des échanges depuis sa ligne de fond de court. Aussi, il peut exploiter correctement sa puissance pour la mettre au service de son agressivité. Cela lui permet d’envoyer de jolis missiles, notamment en coup droit, qui sont difficiles à renvoyer.

Oui, mais voilà. Stefanos Tsitsipas n’a pas peur d’affronter des joueurs puissants. À un niveau inférieur, on l’a vu gérer parfaitement le puissant coup droit de Lorenzo Sonego (et croyez-moi, l’Italien a envoyé de belles patates par moment).

Je vois également le Grec remporter la bataille physique, dans le cas où nous devons assister à de longs échanges. Hubert Hurkacz est en effet beaucoup moins précis lorsqu’il doit jouer plus de 6-7 coups de raquette. Il a tendance à perdre en lucidité et cela lui fait générer des fautes. Nous n’avons pas eu l’occasion d’apercevoir cela très souvent depuis le début de ce tournoi. C’est dû au fait qu’il n’a affronté qu’un adversaire capable de lui résister dans les échanges : Denis Shapovalov qui est passé complètement à côté de son match.

Stefanos Tsitsipas a cette régularité dans les échanges, ainsi que cette capacité à contre-attaquer. Je m’attends donc à ce que cela fasse mal au Polonais.

J’aurais été beaucoup plus confiant si Hubert Hurkacz n’était pas très affûté au service. Il concède en effet peu d’occasion sur ses jeux (il n’a perdu que deux fois son service cette semaine). Mais surtout, il surfe sur une excellente vague lorsqu’il doit jouer des tie-breaks (il a remporté les 5 tie-breaks qu’il a disputés cette saison). Il est évident que le Polonais pourra avoir son mot à dire s’il arrive à embarquer Stefanos Tsitsipas là-dedans.

Pronostic : Victoire de Stefanos Tsitsipas

Risque moyen

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami