Marbella (1/4 de finale) : Albert Ramos-Vinolas – Norbert Gombos

Dernières confrontations

Ce sera la deuxième fois que ces deux joueurs s’affronteront, après Munich en 2014 (terre battue). Albert Ramos-Vinolas s’était imposé en 3 sets.

Historique dans ce tournoi

C’est la première édition de cet ATP 250 de Marbella. Jusqu’à présent, il s’agissait d’un tournoi Challenger.

Parcours dans cette édition

Albert Ramos-Vinolas a profité de son classement pour sauter le 1er tour. Pour son entrée dans la compétition, il s’est imposé en 3 sets face à Ricardas Berankis.

Quant à Norbert Gombos, il a vaincu Juan Ignacio Londero et Federico Delbonis en perdant systématiquement un set au passage.

Analyse

Norbert Gombos m’avait fait une bonne impression lors de son premier match et je le sentais capable de créer la surprise face à Federico Delbonis. Force est de constater que j’ai eu du pif. Néanmoins, le Slovaque a également montré quelques signes de fébrilités face à l’Argentin. J’ai donc du mal à croire que son adversaire du jour ne puisse pas exploiter cela.

Malgré la perte d’un set, Albert Ramos-Vinolas a réalisé un bon premier match. Il a su contrôler l’agressivité de Ricardas Berankis et lâcher quelques coups sympathiques pour calmer les ardeurs de son opposant.

Norbert Gombos a également la possibilité d’aller chercher ses points par lui-même. En coup droit comme en revers, il est capable de flirter avec les lignes et cela peut exciter plus d’un spectateur. Cependant, l’homme qui cri à chaque coup de raquette manque cruellement de régularité dans les échanges. On a l’impression qu’il peut craquer à tout moment. Albert Ramos-Vinolas est bien plus solide dans ce secteur de jeu. Il est capable de renvoyer beaucoup d’attaques et de changer régulièrement la direction de la balle pour forcer ses adversaires à rester en mouvement. Je ne vois pas le Slovaque tenir face au rythme que devrait lui imposer l’Espagnol.

De plus, il est important de mettre en avant les grandes difficultés mentales qu’a pu avoir Norbert Gombos lors de son dernier match. Cela a notamment eu un impact direct sur son service (seulement 55 % des points gagnés sur son service et 15 balles de break concédées). Ajoutons également son incroyable talent à réussir de gros passages à vides : il fait double break dans la première manche avant de la perdre 7-5. Sans oublier qu’il sert pour le deuxième set avant de se faire embarquer dans un tie-break.

Si Norbert Gombos n’avait pas proposé quelques moments d’exception, alors j’aurais été encore plus confiant dans ce pronostic. Albert Ramos-Vinolas reste selon moi en bien meilleure position pour passer ce tour. Après tout, il n’a qu’à jouer son tennis, et la victoire sonnera à sa porte.

Pronostic : Victoire d’Albert Ramos-Vinolas

Risque moyen

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami