Lexique du tennis pour les nuls

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

A

A
Cette lettre est utilisée pour le score. C’est une abréviation de « All » en anglais, pour annoncer une égalité (15A pour 15-15, 30A pour 30-30, 40A pour 40-40).
Concernant 40A, cela se dit uniquement lors de la première égalité. Ensuite, le A est utilisé pour indiquer l’avantage d’un joueur. Les prochaines égalités sont alors annoncées « deuce » ou « égalité ».
Facile, non ?

Ace
Service gagnant où l’adversaire ne touche pas la balle.
En résumé, c’est un point gratuit pour le serveur, et un coup agaçant pour le relanceur.

Amorti (coup) / Amortie (balle)
Une frappe, la plupart du temps jouée avec un effet coupé, qui a pour but de faire rebondir la balle près du filet. Bien réalisé, il est difficile de l’anticiper. Ce qui permet de surprendre les adversaires et de les laisser sur place.
Cela permet également de pimenter la rencontre.

Antivibrateur
Petit objet, souvent en caoutchouc et généralement installé entre… les cordes de la raquette (vous avez cru quoi ? Coquins). Il permet de réduire les vibrations générées par la frappe. En dehors du fait que cela est plus confortable pour jouer, il permet également de limiter les risques de blessure au coude (surtout pour les plus jeunes).

Arbitre de chaise
Le big boss du match. Celui qui est perché sur sa chaise, assisté de ses juges de ligne, souvent avec une voix autoritaire pour annoncer les scores.
Attention, ce n’est pas un métier sans risque. Arnaud Gabas en est témoin (il avait pris une balle de Shapovalov dans l’œil).

ATP (Association of Tennis Professionals)
L’association qui gère les principaux tournois masculins professionnels du monde.

Attaquant du fond de court
Un joueur qui cherche avant tout à déborder son opposant tout en restant derrière sa ligne. Il fait systématiquement preuve d’initiatives et utilise des coups agressifs pour gagner des points. Il monte rarement au filet.

Avantage
On dit qu’il y a « avantage » pour un joueur lorsque ce dernier remporte le point quand le score est de 40-40 (40A ou égalité). S’il gagne le point suivant, il remporte le jeu.
Ce sont généralement des moments intéressants.

B

Bâche
Une bâche est utilisée lors des tournois extérieurs pour protéger les courts des intempéries. Elle peut également servir à David Goffin pour se coincer une cheville dedans (référence à Roland-Garros 2017).

Balancer le match (ou « Tanking »)
On dit qu’un joueur balance le match lorsqu’il n’est pas combatif et qu’il réalise des fautes volontaires dans le but de perdre la rencontre plus rapidement. Cela peut malheureusement arriver plus d’une fois au cours d’une saison.
Un joueur avec un manque flagrant de combativité peut être sanctionné d’un avertissement par l’arbitre de chaise, et même d’une sanction financière (Nick Kyrgios en est témoin).
Aussi, et comme cela est déjà arrivé dans les tournois inférieurs, cela peut être un signe de match truqué. Et c’est bien dégueulasse.

Balle de match
On dit qu’il y a « balle de match » lorsque le prochain point à jouer peut permettre à l’un des deux opposants de remporter la rencontre. Lorsqu’une balle de match se joue, vous n’avez pas intérêt à être aux toilettes.

Banana shot
Une frappe qui permet à la balle d’effectuer une trajectoire incurvée. Elle permet généralement de contourner les adversaires lors d’un passing-shot (Rafael Nadal est l’un des spécialistes en la matière).
Mais, ne serait-ce pas également le nom du cocktail préféré de Benoit Paire ?

Bande du filet
Partie supérieure du filet, blanche, qui entoure le câble reliant les deux poteaux.
La bande du filet est capable de faire basculer un échange, ou même un match.

Boiser
Une frappe de balle involontaire qui touche le cadre de la raquette. Cela peut nous offrir des coups incroyables, surprenants ou… ridicules.
À l’époque, les raquettes étaient en bois. D’où ce mot.

Blanchir la ligne
Cela vient de la terre battue. Lorsqu’une balle touche la ligne, elle retire la terre battue qui est présente à l’endroit de l’impact. Désormais, on utilise également cette expression sur les autres surfaces.

Break
Un joueur « break » son adversaire lorsqu’il gagne le jeu alors qu’il est à la relance (on dit alors qu’il « prend le service » de son opposant).
Durant un jeu décisif (tie-break), on parle de « mini-break » lorsqu’un joueur gagne un point sur le service de son adversaire.

Break blanc
Un break blanc est un break réalisé sans que le serveur gagne un point. Et ça, c’est vraiment la loose pour celui qui vient de perdre son service.

Bye
Dans certains tournois, il est accordé à des têtes de série qui sont alors exemptés de 1er tour.
Plus tu as d’argent, et plus on t’en fait gagner.

C

Cadre
Partie de la raquette qui entoure le cordage.
Certains commentateurs utilisent ce terme pour désigner l’ensemble de la raquette. Pourquoi pas.

Carré de service
Surface où la balle doit obligatoirement rebondir lors d’un service.

Challenge
C’est un appel à l’arbitrage vidéo que peuvent effectuer les joueurs.
Chaque joueur dispose de 3 challenges par set, plus un supplémentaire en cas de tie-break. Il ne faut donc pas en abuser.

Challenger
Le circuit secondaire professionnel masculin qui est géré par l’ATP.
On peut y découvrir de jeunes joueurs très intéressants.

Chandelle
Un coup souvent défensif ou involontaire qui permet à la balle d’être peu rapide et de suivre une trajectoire bombée. Une chandelle est rarement dangereuse. Elle sert souvent aux joueurs à gagner du temps pour se replacer lorsqu’ils sont dominés dans les échanges.
À noter qu’on parle plutôt de « lob » lorsque l’adversaire est au filet et qu’un coup similaire (et volontaire) est joué.

Chip and charge
Une technique qui consiste à frapper la balle avec un effet, et avec plus ou moins de vitesse, en montant rapidement au filet. Le but est de surprendre l’adversaire et de terminer rapidement le point.
C’est un coup que nous avons l’habitude de voir sur gazon (où la balle rebondi peu), mais qui se joue aussi très bien sur les autres surfaces.

Chop
Un coup qui est frappé de haut en bas et donne à la balle une rotation dans le sens contraire de son déplacement initial. La balle est alors freinée au moment où elle rebondit dans le camp adversaire. Lorsque l’effet est très prononcé, la balle peut même repartir dans le sens inverse (ce qui nous permet d’assister à des coups spectaculaires).
C’est un coup utilisé pour faire des amorties, ou des balles basses et proches du filet.
Ce mot est de moins en moins utilisé et laisse progressivement sa place au mot « slice ».
Mal maîtrisé, un chop peut terminer assez facilement dans le filet, ou être largement faute.

Classement protégé (« PR » ou « Protected Rank » en anglais)
Permet à un joueur de retour après une longue absence (souvent pour blessure, mais aussi pour grossesse pour la WTA) de bénéficier de son ancien classement. Cela peut permettre à des joueurs qui étaient bien classés d’intégrer directement le tableau final sans passer par les qualifications.
Ouf, on évite la double peine.

Cogneur (ou « Puncheur »)
Un joueur naturellement agressif qui lâche dès que possible de puissantes frappes dans le but de réussir des coups gagnants ou de provoquer la faute de son opposant.
Ce type de joueur peut, dans un bon jour, être très agréable à regarder. Mais nous pouvons également assister à tout un tas de déchets s’il n’est pas en forme.

Couloir
Ce sont les zones rectangulaires situées à gauche et à droite du court. Lorsqu’une balle tombe dedans, elle est faute en simple et bonne en double.
Les tournois n’organisant pas de matchs de double peuvent être amenés à ne pas tracer les couloirs.

Coup d’approche
On parle de coup d’approche lorsqu’un joueur frappe la balle depuis l’intérieur du court en continuant son avancée jusqu’au filet.
Une préparation à une montée au filet.

Coup de débordement
Un coup agressif, souvent puissant et proche des lignes, qui met en difficulté l’adversaire. Ce dernier doit souvent jouer un coup défensif pour gagner du temps et se replacer. Il est alors débordé (et espère que cela ne sera pas comme ça durant toute la rencontre).

Coup droit
Un coup lâché bras ouvert, du côté de la main qui tient la raquette.
Dans la grande majorité des cas, il est joué à une main.

Coup gagnant
Un joueur réalise un coup gagnant lorsqu’il frappe une balle bonne sans que son adversaire ne réussisse à la toucher.

Coup plat (ou « Coup à plat »)
Un coup sans effet. Souvent utilisé pour faire simplement parler sa puissance. Et, croyez-moi, certains coups à plat sont merveilleux. Mais si le coup est raté, il est plus facile pour l’adversaire de contre-attaquer.

Coup croisé
Une frappe effectuée dans la diagonale du court. C’est la plus longue distance que peut parcourir la balle.

D

Débreak
Un break réalisé par un joueur déjà mené d’au moins un break.
C’est dans ces moments-là que le match devient intéressant (peut-être moins en WTA où cela est beaucoup plus fréquent).

Dehors
On dit qu’une balle est dehors lorsqu’elle est faute.

Demi-volée
Un coup frappé rapidement après le rebond de la balle qui est toujours dans la phase ascendante.

Deuce
Utilisé en anglais pour indiquer une égalité à 40 partout.

Deux sets gagnants
Un match joué en 3 sets. Le joueur qui en gagne deux sort vainqueur de la rencontre.

Dunk
Mot qui a été piqué du basket et qui désigne un smash où le joueur décolle les deux pieds du sol. Gaël Monfils en a fait plus d’un, et cela a toujours été sympathique à voir (sauf quand il se blesse juste derrière).

E

Aucun

F

Faute directe
On parle de faute directe lorsqu’un joueur réalise une faute (dans le filet ou en dehors du court) sans qu’il n’en ait été contraint. Cela peut être le résumé d’une prise de risque ratée ou d’une maladresse.

Faute provoquée
On parle de faute provoquée lorsqu’un joueur réalise une faute en réponse à un coup agressif de son adversaire.

Future
Circuit professionnel secondaire qui est géré par l’ITF. Il est de niveau inférieur au circuit Challenger.

G

GOAT
Chèvre en français. Et pourtant, cela veut dire tout l’inverse.
GOAT vient de l’anglais « Greatest Of All Time ». Il désigne le plus grand joueur de tous les temps. Souvent utilisé sur les réseaux sociaux lors des batailles d’insultes entre les fans de Federer et de Djokovic.

H

Hawk-Eye
Système d’assistance-vidéo utilisé lorsqu’un Challenge est demandé par un joueur.

I

In
Équivalent en anglais pour annoncer que la balle est bonne.

Indoor
Désigne un tournoi joué en intérieur.

Inside-Out
Cela consiste à contourner la balle pour la frapper croisé depuis le côté où elle ne vient pas naturellement.
Certains joueurs abusent de cette technique car ils préfèrent frapper la balle sur leur côté fort.

Inside-In
Même technique que pour Inside-Out. Simplement, la balle est dans ce cas frappée long de ligne.

ITF
Fédération International de Tennis. Elle gère l’organisation des tournois comme les tournois du Grand Chelem, les Challenger, les Future, la Coupe Davis, la Fed Cup et la Coupe Hopman.

J

Jeu blanc
Un jeu blanc est un jeu durant lequel un joueur n’a remporté aucun point. Un sale moment à passer.

Jeu long
Des balles bonnes, envoyées très proche de la ligne adversaire. Très utile pour faire reculer son opposant et prendre le contrôle de l’échange.

Juge-arbitre
Arbitre général du tournoi. L’arbitre de chaise peut faire appel à lui en cas de problème.

Juge de ligne
L’un des petits bonhommes discrets placés tout autour du court. Il est chargé de vérifier qu’une balle est faute ou non, qu’il n’y ait pas de faute de pied durant le service, etc. Si oui, il doit l’annoncer (d’une voix assez forte).
La plupart sont debout, régulièrement penchés vers l’avant et parfois en plein soleil. Le tout, durant pas mal de temps. Respect.

K

Kick (ou « Effet kické »)
Utilisé au service pour lui donner un effet très important. C’est une balle qui peut être difficile à retourner car elle rebondit haut et se dirige vers l’extérieur du court (pour faire sortir son adversaire).
L’effet kické est souvent utilisé sur les secondes balles afin de limiter les risques de double faute.

L

Let
Il s’agit d’un appel effectué par l’arbitre pour annoncer qu’un point doit être rejoué, ou pour l’interrompre.
Dans la majorité des cas, il y a « let » lorsque la balle touche le filet sur un service et qu’elle rebondit dans le carré de service. Dans ce cas, le serveur doit rejouer. L’arbitre dit alors « Let, first serve » ou « Let, second serve ».

Lift (ou « Coup lifté »)
Un coup qui permet de donner une trajectoire haute et bombée à la balle, mais aussi d’accélérer sa vitesse au rebond.
Pour faire un coup lifté, le joueur doit frapper la balle du bas vers le haut.
Rafael Nadal est redoutable dans ce domaine (en coup droit).

Long de ligne
Un coup qui flirte avec la ligne du couloir. Cela est souvent utilisé pour effectuer un passing-shot.
Jouer long de ligne est risqué car le filet est plus haut sur les côtés.

Lucky loser
Un joueur qui a été éliminé durant les qualifications d’un tournoi, mais qui profite du forfait d’un autre pour prendre sa place dans le tableau principal. Ce soir, il va falloir jouer au Loto.

M

Montée en chaussette
Une montée maladroite au filet. On le voit souvent chez les joueurs peu à l’aise dans ce secteur de jeu, mais qui se font violence pour s’améliorer.
Une montée en chaussette exposent très souvent le joueur au passing-shot.

N

Aucun

O

Out
L’équivalent anglais pour annoncer une faute.

Outdoor
Désigne un tournoi joué en extérieur.
Un tournoi est généralement joué en Outdoor s’il n’est pas clairement indiqué comme Indoor.

P

Passing-shot (ou « Passing »)
Un coup réalisé par un joueur situé en fond de court. Il consiste à faire passer la balle à droite ou à gauche de son adversaire présent au filet pour gagner le point.

Prendre une bulle
Un joueur prend une bulle lorsqu’il perd un set 6-0.

Prize money (ou « dotation » en français)
Il s’agit des gains distribués aux joueurs durant un tournoi.

Q

Aucun

R

Rallye
Il s’agit d’un échange long où les joueurs se déplacent beaucoup.
Éprouvant pour les acteurs, agréable pour les spectateurs. Le malheur des uns fait le bonheur des autres comme on dit.

Rameur (ou crocodile)
Un joueur, souvent sur terre battue, qui passe son temps à jouer loin derrière sa ligne et à renvoyer des balles liftées. Le but ? Attendre la faute de son adversaire.
Évidemment, c’est le type de joueur que l’on n’aime pas jouer.

Retour de service
Le coup qui renvoie le service.

Retour bloqué
Un retour de service avec un mouvement réduit du bras qui utilise principalement la puissance du service adverse pour retourner. Il est souvent utilisé face aux serveurs qui lâchent des missiles.

Revers
Un coup frappé bras fermé, à gauche pour un droitier et à droite pour un gaucher.

Rond (ou « balle parachute »)
Un coup peu risqué, qui passe largement au-dessus du filet. Il a pour objectif de gagner du temps et de casser le rythme.
Cette technique peut être très mal vu, du côté de l’adversaire comme des spectateurs. En résumé, c’est la bonne méthode pour se mettre tout le monde à dos.

S

Service à la cuillère
Un service frappé au niveau de la hanche, de bas en haut.
C’est plutôt un type de service employé par les débutants. Néanmoins, certains professionnels l’utilisent pour surprendre leurs adversaires (coucou Kyrgios).

Service gagnant
Un service que l’adversaire n’arrive pas à renvoyer. Si ce dernier ne touche pas la balle, le service gagnant est alors un ace.

Service-volée
Une technique qui consiste à monter immédiatement au filet après avoir servi.

Slice (ou « Coup slicé »)
C’est un coup qui permet de donner une trajectoire incurvée à la balle et qui la dévie latéralement lorsqu’elle rebondit.
Au service, le slice permet de sortir l’adversaire du terrain.
Bien maîtrisé, ce coup peut être un enfer pour les opposants.

Sparring-partner
Partenaire d’entraînement. Parce que oui, c’est chiant de jouer tout seul contre un mur.

Special Exempt (« Exemption spéciale » en français)
Permet à un joueur qui ne peut pas participer aux qualifications car il est toujours engagé dans un autre d’obtenir directement une place dans le tableau principal.
Il s’agit du terme « SE », visible dans les tableaux.

T

T
Nom que l’on donne au croisement des lignes du carré de service.
« Servir sur le T » signifie toucher cette partie ou la zone proche.

Tableau principal (ou « Grand tableau »)
Il s’agit des tours finaux d’un tournoi, joués après les qualifications.
L’objectif suprême pour les joueurs du milieu de tableau : atteindre le grand tableau d’un tournoi du circuit principal.

Tête de série
Dans un tournoi, ce sont les joueurs les mieux classés qui bénéficient d’un tirage plus favorable. Cela leur permet notamment de ne pas se rencontrer lors des premiers tours.
Aussi, les têtes de série 1 et 2 ne peuvent pas s’affronter avant la final. Le meilleur pour la fin ?

Trois sets gagnants
Matchs en 5 sets où le vainqueur est le premier à en remporter 3.
Format principalement utilisé lors des tournois du Grand Chelem.

Tweener
Un coup effectué entre les jambes. On peut le voir assez régulièrement lorsqu’un joueur se fait lober et qu’il se retrouve dos au filet pour renvoyer la balle.
Ce coup peut également être utilisé lorsque le joueur est près du filet et qu’il souhaite amuser la galerie (coucou Paire et Kyrgios). Pour le plus grand bonheur des spectateurs.

U

Aucun

V

Volée
Coup lâché avant que la balle ne rebondisse.
Il est généralement effectué lorsque le joueur est au filet.
Nous pouvons néanmoins voir un joueur beaucoup plus reculé tenter une volée. Cela lui permet de gagner du temps sur le replacement de son adversaire.

W

Walk Over (ou WO)
Une victoire par forfait de l’adversaire (sans que le match ne se joue).
Il peut également être utilisé pour une disqualification.

Wild card (ou « Invitation »)
Une autorisation permettant à des joueurs d’intégrer directement le tableau final sans passer par les qualifications, ou dans le tableau des qualifications (alors cela n’aurait pas pu être possible en temps normal). Cela permet de ne pas prendre en compte le classement du joueur.
Les invitations font généralement beaucoup d’heureux.

WTA
Association qui gère les principaux tournois féminins professionnels du monde.

X

Aucun

Y

Aucun

Z

Aucun

Partagez cet article à un ami