Cordoba (2e tour) : Juan Manuel Cerundolo – Miomir Kecmanovic

Dernières confrontations

Ce sera une première entre ces deux joueurs.

Historique dans ce tournoi

C’est la première fois que Juan Manuel Cerundolo joue dans le tableau final d’un tournoi ATP.

Miomir Kecmanovic, quant à lui, participera à ce tournoi Argentin pour la première fois de sa carrière.

Parcours dans cette édition

Juan Manuel Cerundolo a réussi à sortir des qualifications pour avoir la chance de jouer dans le tableau final d’un tournoi ATP pour la première fois de sa carrière. Au 1er tour, il s’est étonnamment imposé face à Thiago Seyboth Wild (pourtant loin d’être un rigolo sur cette surface).

De son côté, Miomir Kecmanovic a profité de son classement pour sauter le 1er tour.

Analyse

Je dois avouer ne pas avoir été convaincu par les précédentes prestations de Juan Manuel Cerundolo. Ce gaucher de 19 ans a les jambes pour jouer longtemps. C’est un bon défenseur qui ne donne pas la tâche facile à ses opposants. Et oui, il arrive parfois à trouver d’excellentes zones. Mais il n’est pas souvent le premier à prendre des initiatives. Il préfère assurer ses coups, quitte à faire des ronds assez moches d’ailleurs.

Miomir Kecmanovic aime ce type de joueurs peu entreprenants. Cela lui permet de jouer avec du rythme et de prendre le temps de construire ses attaques. Le Serbe sait être régulier, ce qui devrait contrarier Cerundolo qui attendra la faute, mais également lui permettre de jouer vers l’avant.

Tennistiquement parlant, je n’ai pas de doute sur la capacité de Miomir Kecmanovic à s’imposer face à cet adversaire.

J’ai tout de même des éléments qui m’empêchent d’être extrêmement confiant dans ce pronostic.

Tout d’abord, Miomir Kecmanovic n’a pas joué sur terre battue depuis fin septembre dernier et son élimination au 1er tour de Roland Garros (face à Schwartzman). Alors que Juan Manuel Cerundolo a déjà 11 matchs sur terre battue depuis le début de la saison, le Serbe pourrait avoir besoin d’un peu de temps pour se remettre dedans. Notons tout de même que Kecmanovic sait jouer sur cette surface. Il a d’ailleurs remporté son premier trophée ATP sur l’argile (Kitzbühel l’année dernière).

Ensuite, mettons en avant les petites difficultés de Miomir Kecmanovic face aux gauchers. Depuis 2019 en tournois ATP, le Serbe a joué 17 matchs face à des gauchers et il en a perdu 10. Soulignons néanmoins que la plupart se sont joués sur des surfaces plus rapides, et qu’il est à deux victoires pour une défaite face à des gauchers sur terre battue.

Si Miomir Kecmanovic n’est pas venu en Argentine en touriste, il devrait pouvoir faire le boulot. Dans le cas contraire, Juan Manuel Cerundolo pourrait bien réussir à s’offrir son premier 1/4 de finale dans un tournoi ATP.

Pronostic : Victoire de Miomir Kecmanovic

Risque moyen

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami