Cincinnati (demi-finale) : Stefanos Tsitsipas – Milos Raonic

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont affrontés une fois auparavant. C’était cette année à l’Open d’Australie et Milos Raonic avait créé la surprise en s’imposant en 3 sets.

Historique dans ce tournoi

C’est la troisième année de suite que Stefanos Tsitsipas participe à ce Masters 1000 de Cincinnati. Avant cette année, il n’avait jamais réussi à remporter un match dans cette compétition.

Milos Raonic, quant à lui, joue ce tournoi pour la 7e fois de sa carrière. C’est la 3e fois qu’il atteint les demi-finales, et il n’a encore jamais réussi à aller plus loin.

Parcours dans cette édition

Pour en arriver là, Stefanos Tsitsipas s’est imposé face à Kevin Anderson et John Isner, sans perdre de set. Le Grec a ensuite profité de l’abandon de Reilly Opelka (blessure au genou droit) après 40 minutes de jeu pour s’offrir cette place en demi-finale.

Contrairement à son adversaire du jour, Milos Raonic a dû passer par le 1er tour où il a vaincu Sam Querrey. Le Canadien s’est ensuite offert les scalps de Daniel Evans, Andy Murray et Filip Krajinovic. Seul ce dernier a réussi à lui piquer un set.

Analyse

Stefanos Tsitsipas doit en avoir plein de cul d’affronter de gros serveurs. Après un petit échauffement face à Kevin Anderson, il a joué John Isner qui l’a bien fait suer. On pouvait s’attendre au même type de match face à Reilly Opelka (qui en était à 50 aces en 3 matchs), mais le genou de l’Américain n’a pas tenu.

Le Grec va donc se retrouver de nouveau embarqué face à un bon serveur. Et celui-ci est vraiment affûté cette semaine. Milos Raonic, c’est 76 aces en 4 matchs, et des statistiques au service qui peuvent rendre jaloux Ivo Karlovic.

La première chose que je me suis dit lorsque j’ai vu cette affiche, c’est : « Stefanos Tsitsipas devrait vraiment en chier ». En effet, en dehors du fait que Raonic est incroyablement bon sur ses jeux de service, il est également capable de rivaliser dans les échanges. Ce qui n’est pas forcément le cas des précédents adversaires de Tsitsipas. Anderson laisse en effet plus de possibilité sur ses services, et John Isner tente souvent de couper court aux échanges en prenant des risques ou en montant au filet.

Milos Raonic a prouvé cette semaine qu’il pouvait tenir le rythme que lui imposait ses opposants (il n’y a qu’à voir son match face Filip Krajinovic). Le Canadien arrive à prendre le jeu à son compte en un seul coup de raquette. Enfin, disons plutôt via son puissant coup droit. Parce que son revers peut effectivement laisser à désirer.

La stratégie que devra appliquer Stefanos Tsitsipas me semble assez évidente : éviter de se faire fixer en coup droit, et insister sur le revers. Le Grec devra également éviter les coups trop neutres s’il ne veut pas se faire punir.

Milos Raonic aura ma préférence dans cette rencontre. Il me semble avoir une belle carte à jouer. Il est en grande confiance. Cela a un impact direct sur la qualité de son service et l’agressivité de son jeu. Si le Canadien arrive à jouer comme il a su le faire cette semaine, il pourrait bien faire perdre patience à son opposant du jour. Tsitsipas pourrait bien être obligé de forcer son destin en lâchant des coups offensifs moins naturels.

Je pense que cette rencontre se jouera sur des détails, pourquoi pas sur un tie-break dans un 3e set. Ces deux joueurs devraient pouvoir réussir à se procurer quelques occasions. Milos Raonic me semble mieux placé pour sécuriser ses jeux. D’où ce choix.

Sortez les popcorns, c’est sans aucun doute une rencontre à regarder.

Pronostic : Victoire de Milos Raonic

Risque élevé

Votre avis

[totalpoll id= »1168835″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami