Cincinnati (2e tour) : Novak Djokovic – Ricardas Berankis

Dernière confrontation

Il faut remonter jusqu’en 2013 pour voir ces deux joueurs s’affronter. C’était à l’US Open et Novak Djokovic s’était, sans surprise, imposé en 3 sets (6-1 6-2 6-2).

Historique dans ce tournoi

Novak Djokovic a déjà joué 13 fois ce Masters 1000 de Cincinnati. Il a atteint la finale à 6 reprises, et soulevé le trophée une fois (en 2018). La saison passée, il avait été éliminé en demi-finale par Daniil Medvedev (qui avait ensuite soulevé le trophée).

C’est la première fois que Ricardas Berankis participe au tableau final de ce tournoi.

Parcours dans cette édition

Novak Djokovic a profité de son classement pour sauter le 1er tour.

Ricardas Berankis, quant à lui, sort des qualifications où il s’est imposé face à Davidovich Fokina et Uchiyama. Au 1er tour, il a mené un vrai combat face à Tommy Paul (57e). Le Lituanien s’est imposé en 3 sets et après 2h30 de jeu.

Analyse

Ricardas Berankis a montré de belles choses depuis le début de tournoi. C’est un joueur talentueux qui a un état d’esprit très offensif. Lorsqu’il est dans un bon jour et qu’il lâche ses coups, il flirte avec les lignes et il fait de gros dégâts dans le camp adversaire. C’est le type de bonhomme qui peut imiter Denis Istomin face à Novak Djokovic à l’Open d’Australie 2017.

Cependant, soyons réalistes. Ricardas Berankis peut activer un « God mode » pour gagner des points face à Novak Djokovic. Mais je doute qu’il puisse le faire durant toute cette rencontre. Le Lituanien a montré lors de ses précédents matchs du tournoi qu’il pouvait également être une usine à déchets. Le nombre de fautes directes qu’il a pu effectuer est assez contrariant. Sans oublier qu’il a eu des difficultés à concrétiser les occasions qu’il avait de breaker, ou même pour terminer le match.

Novak Djokovic n’a pas joué depuis juin dernier et son Adria Tour où il en a profité pour attraper le Covid-19. On peut supposer qu’il ne sera pas à 100 % de ses capacités, ou qu’il ait des coups de barre. Néanmoins, Ricardas Berankis reste un adversaire largement à sa portée, même s’il n’est qu’à 70 %. Sa régularité et son efficacité dans les moments importants devraient lui permettre de faire le boulot ici.

Pronostic : Victoire de Novak Djokovic

Risque faible

Édition 23/08 à 18h40 : Novak Djokovic serait blessé / gêné au cou. Il s’est retiré du double. Reste à voir ce qu’il fera pour le simple.

Votre avis

[totalpoll id= »1168793″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami