Cincinnati (2e tour) : Kevin Anderson – Stefanos Tsitsipas

Dernières confrontations

Ces deux bonhommes se sont déjà joués 3 fois, en 2018. Stefanos Tsitsipas mène dans ce face à face avec 2 victoires.

À noter qu’il a toujours eu au moins un tie-break durant leurs précédentes confrontations.

Historique dans ce tournoi

C’est la 10e fois que Kevin Anderson participe à ce tournoi de Cincinnati. Il n’y avait pas participé la saison passée, et sa meilleure performance est un 1/8 de finale en 2015, 2016 et 2018.

Stefanos Tsitsipas, de son côté, jouera dans cette compétition pour la troisième année de suite. Et sachez qu’il n’a encore jamais remporté un match dans le tableau final (défaite face à Goffin en 2018, et face à Struff en 2019). Zut alors.

Parcours dans cette édition

Contrairement à son opposant du jour, Kevin Anderson a dû passer par le 1er tour où il a affronté Kyle Edmund. Le Sud-Africain a dû batailler durant 3 heures de jeu pour soumettre le Britannique. Ce dernier est reparti la queue entre les jambes, alors qu’il avait pourtant la place pour faire quelque chose. Dommage.

Analyse

Lors de son premier match du tournoi, Kevin Anderson a été assez étonnant. Il s’est bien battu et n’a pas hésité à réitérer les courses pour aller chercher des balles compliquées (le vétéran a peut-être encore de beaux jours devant lui).

Sur le papier, nous avons deux joueurs de haut niveau et capables de nous offrir un très beau spectacle.

Kevin Anderson a prouvé face Edmund qu’il n’était pas aussi facile de le breaker (20 aces, 81 % de points sur ses premières et 70 % de balles de break sauvées). S’ajoute à cela une agressivité dans les échanges qui poussent ses adversaires dans leurs retranchements. En résumé, c’est du lourd et ses finales à Wimbledon 2018 et l’US Open 2017 parlent pour lui.

Cependant, j’ai peur que cette rencontre face à Stefanos Tsitsipas arrive trop vite dans sa reprise. En effet, le Sud-Africain n’aura pas eu de journée pour récupérer de ses 3 heures de match. Sans oublier qu’il a eu un pépin au niveau du mollet gauche qui a nécessité l’intervention du physio à plusieurs reprises.

J’ai du mal à ne pas voir Stefanos Tsitsipas prendre le dessus dans cette rencontre. Le Grec est un joueur de l’élite qui est très exigeant. Il a cette capacité à jouer un jeu intense, et cela pourrait déranger un Kevin Anderson cuit comme un petit poulet.

Durant cette pause forcée, l’actuel 6e mondial a eu l’occasion de participer à l’UTS où il a joué 11 matchs et en a remporté 9. Nous avons pu remarquer qu’il n’avait rien perdu de son talent et qu’il était toujours affûté. De ce fait, je pense qu’il sera prêt pour son entrée dans ce Masters 1000.

Pronostic : Victoire de Stefanos Tsitsipas

Risque faible

Votre avis

[totalpoll id= »1168788″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami