Cincinnati (2e tour) : Denis Shapovalov – Jan-Lennard Struff

Dernières confrontations

Il y a déjà eu 4 matchs entre ces deux joueurs. Denis Shapovalov a remporté la première rencontre, jouée à Tokyo en 2018, tandis que Jan-Lennard Struff s’est imposé lors des 3 suivantes (toutes jouées en 2019, sur terre battue à Monte Carlo et Roland Garros, et sur gazon Stuttgart)

Historique dans ce tournoi

C’est la troisième année de suite que Denis Shapovalov participe à ce tournoi de Cincinnati, et la 3e fois de suite qu’il se qualifie au second tour. La saison passée, il n’avait pas réussi à aller plus loin (Lucas Pouille l’avait battu). Sa meilleure performance étant en 2018 où il a atteint les 1/8 de finale (victoires face à Tiafoe et Edmund, et défaite face à son compatriote Milos Raonic).

Jan-Lennard Struff, quant à lui, n’a joué qu’une fois dans ce Masters 1000 auparavant. C’était la saison passée et il avait atteint les 1/8 de finale.

Parcours dans cette édition

Au 1er tour, Denis Shapovalov s’est joliment imposé face à Marin Cilic (6-3 6-3).

Jan-Lennard Struff a remporté son premier match face à Alex De Minaur (6-2 6-4), avec la manière également.

Analyse

Ces deux bonhommes ont fait sensation lors du premier tour. Le sous-estimé Jan-Lennard Struff a réalisé une très belle prestation face à Alex De Minaur. Ce que j’ai beaucoup aimé chez l’Allemand, c’est qu’il faisait mal dès le premier coup de raquette. Son état d’esprit très offensif a réussi à étouffer l’Australien qui n’a jamais réussi à déployer ses ailes.

Néanmoins, Alex De Minaur a beaucoup laissé joué Jan-Lennard Struff. On pourrait même dire que l’Australien a fait en sorte de mettre son opposant dans de bonnes conditions : un service assez faiblard (notamment ses secondes) qui donnait envie de taper fort en retour, et des coups assez neutres dans les échanges qui ont permis à Struff de se lâcher et prendre confiance.

Il est évident que Jan-Lennard Struff a une chance de remporter cette nouvelle rencontre s’il joue de la même façon. Mais je doute que Denis Shapovalov le laisse jouer ainsi. Le Canadien devrait rester sur la même lancée que lors de son premier match face à Marin Cilic. Excellent au service (9 aces, 84 % de points sur ses premières, 60 % sur ses secondes, et aucune balle de break concédées), il a également su faire parler son explosivité pour ne jamais laisser le Croate dans sa zone de confort.

En résumé, Denis Shapovalov ne fera pas autant de cadeau sur ses jeux de service et, contrairement à De Minaur, il devrait attaquer et surtout contre-attaquer. Le Canadien devrait faire en sorte de bouger un peu plus Jan-Lennard Struff, latéralement mais également vers l’avant. L’objectif sera de sortir l’Allemand de sa zone de confort pour qu’il ne puisse pas faire ses dangereuses fixations. L’installation d’un petit doute pourra ensuite faire le reste.

Jan-Lennard Struff mène dans ce face à face. Alors nous pourrions dire qu’il a un avantage psychologique. Néanmoins, nous n’avons pas affaire au Shapovalov de ces deux dernières années. Aussi, le Canadien avait perdu deux fois sur terre battue (qui n’est pas vraiment sa surface de prédilection), et une fois sur gazon dans le pays de Struff. Les précédentes confrontations ne sont donc pas à prendre en compte selon moi.

Denis Shapovalov a toutes les cartes en main pour passer cette rencontre et retrouver Goffin ou Coric en 1/8 de finale.

Pronostic : Victoire de Denis Shapovalov

Risque moyen

Votre avis

[totalpoll id= »1168790″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami