Cincinnati (1er tour) : Adrian Mannarino – John Millman

Dernière confrontation

Ces deux anciens du circuit ne se sont joués qu’une fois auparavant. C’était à Tokyo la saison passée, et John Millman s’était imposé en 3 sets.

Historique dans ce tournoi

Il faut savoir que ce tournoi ne se joue pas à Cincinnati mais à Flushing Meadows cette année. Les conditions de jeu sont donc bien différentes des éditions précédentes.

Adrian Mannarino a déjà participé 6 fois à ce Masters 1000 de Cincinnati. Il a réussi à passer le 1er tour lors de ses 3 dernières participations, et sa meilleure performance est un 1/8 de finale (2019 et 2017). L’année dernière, il avait été éliminé par David Goffin après avoir battu Cristian Garin et Mikhail Kukushkin.

John Millman, de son côté, jouera ce tournoi pour la deuxième fois après 2016 où il avait été éliminé au 2e tour (par Dominic Thiem).

Analyse

L’irrégularité et les « Ayah ! » d’Adrian Mannarino, face au service bancal et au coup droit instable de John Millman. Et pourtant, cette rencontre m’intéresse.

Contrairement à John Millman qui n’a pas joué en compétition officielle depuis mars dernier, Adrian Mannarino a eu l’occasion de participer à un petit tournoi en France. Mais, en dehors du fait qu’il a pu reprendre goût à la compétition, il n’a pas vraiment pris son pied (et c’est lui qui le dit). Mannarino est avant tout un joueur qui joue avec sa tête. Et quand cette dernière n’est pas là, c’est tout un style de jeu qui s’écroule.

John Millman a, selon moi, un léger avantage dans cette rencontre. Il me semble en effet un peu mieux mentalement. Il a annoncé qu’il se sentait bien et qu’il était très heureux de reprendre la compétition. De plus, l’Australien sort d’un début de saison intéressant où il a réussi à battre Auger-Aliassime, Khachanov, Humbert et Hurkacz. Il a également mis Roger Federer en difficulté à l’Open d’Australie. OK, c’était dans son pays, mais quand même.

J’aime le style de jeu de John Millman. Son revers accélérateur pourrait réussir à déranger plus d’une fois Mannarino. Ce dernier pourrait avoir des difficultés avec ce coup rapide. Aussi, ses qualités de relanceur pourraient arriver à perturber un Français instable mentalement pour le forcer à prendre plus de risque (et donc à commettre des fautes). Adrian Mannarino a également des qualités à la relance qui font mal. Mais l’Australien pourrait bien remporter cette rencontre au mental. C’est ce qui fait souvent la différence dans ce type de match.

Pronostic : Victoire de John Millman

Risque élevé

Votre avis

[totalpoll id= »1168750″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram