Cincinnati (1/4 de finale) : Novak Djokovic – Jan-Lennard Struff

Dernières confrontations

Ces deux joueurs se sont déjà joués à 3 reprises entre 2017 et 2020. Novak Djokovic s’est toujours imposé.

Historique dans ce tournoi

Novak Djokovic joue ce Masters 1000 pour la quatorzième fois de sa carrière. Il a atteint la demi-finale à 7 reprises (dont l’année dernière où il avait été éliminé) et la finale à 6 reprises. Enfin, il n’a réussi qu’une fois à remporter ce titre (2018).

Jan-Lennard Struff, de son côté, joue dans le tableau final de Cincinnati pour la deuxième année de suite. La saison dernière, il n’avait pas réussi à dépasser le 1/8 de finale (défaite face à Medvedev).

Parcours dans cette édition

Dans cette édition, Novak Djokovic a vaincu Ricardas Berankis puis Tennys Sandgren.

Quant à Jan-Lennard Struff, il s’est permis de refroidir d’Alex De Minaur, Denis Shapovalov et David Goffin. Rien que ça.

Analyse

Novak Djokovic était diminué lors de son premier match. Il avait en effet une gêne au niveau de la nuque. Lors de sa rencontre suivante face à Sandgren, nous n’avons pas détecté d’anomalie à ce niveau (et il n’a pas fait appel au physio). Alors cela se voit lorsqu’il va bien. Le numéro 1 mondial a clairement réussi à monter son niveau d’un cran. Presque jamais en difficulté sur ses jeux de service, il a montré une certaine aisance dans les échanges. Et pourtant, ça tapait fort en face (bon, quand ça ne partait pas en faute directe… Coucou Sandgren).

Jan-Lennard Struff a été incroyable depuis le début de la semaine. L’Allemand a décidé de conserver un état d’esprit très offensif. Il a agressé ses opposants, que cela soit sur les services légers comme sur les balles trop neutres. Sa puissance de frappe associée à cette surface rapide a été d’une aide précieuse dans cette recherche systématique du coup gagnant.

Malheureusement, je crois que Jan-Lennard Struff va trouver quelqu’un de meilleur que lui pour cette nouvelle rencontre. En dehors du fait que Novak Djokovic sait être très régulier sur ses jeux de service, il sait également comment jouer face à ces punchers du circuit. Le numéro 1 mondial pourra utiliser ses variations, ses prises de balle précoces et ses changements de côté pour rentrer dans la tête de l’Allemand et le soumettre. Oh oui.

Jan-Lennard Struff m’a régalé depuis le début de ce tournoi. Et je dois avouer que je ne serais pas contre le voir s’imposer ici afin qu’il puisse poursuivre cette belle aventure. Mais j’ai bien peur que « Nole » lui fasse comprendre qu’il est le patron. Hein, c’est qui l’patron ?!

Pronostic : Victoire de Novak Djokovic

Risque faible

Votre avis

[totalpoll id= »1168828″]

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami