Bâle (1er tour) : Jan-Lennard Struff – Miomir Kecmanovic

Jan-Lennard Struff – Miomir Kecmanovic

Ces deux joueurs se sont déjà croisés une fois. C’était en juin dernier à Stuttgart, et Jan-Lennard Struff s’était imposé 6-2 6-2.

Miomir Kecmanovic participera à cet ATP 500 pour la première fois de sa carrière. Le Serbe fréquentait encore les Challengers la saison passée à cette période.

Jan-Lennard Struff, quant à lui, a déjà joué une fois ce tournoi de Bâle. C’était l’année dernière et il avait remporté son 1er tour face à John Millman avant de tomber sur le Maestro.

Nous avons affaire à deux joueurs pas vraiment sur une bonne dynamique. Miomir Kecmanovic n’y arrive plus depuis sa bonne tournée Américaine, tandis que Jan-Lennard Struff a été éliminé d’entrée dans 3 des 4 derniers tournois où il était engagé.

Sur le papier, Jan-Lennard Struff me semble favori pour remporter cette rencontre. Cette surface devrait en effet lui permettre de rester solide sur ses jeux et de profiter de sa puissance pour réussir de nombreux « winners ». Cependant, l’Allemand n’est pas vraiment en confiance ces derniers temps, et cela a un impact direct sur la qualité de son service. Ses premières balles sont toujours aussi folles, mais il a du mal à dépasser les 60 % et il se découvre beaucoup sur ses secondes.

Miomir Kecmanovic manque également de confiance, mais il a ce qu’il faut pour perturber Struff. Le Serbe sait être un métronome du fond de court et forcer ses opposants à jouer un coup supplémentaire. Je ne vois pas Jan-Lennard Struff se laisser embarquer dans de longs échanges alors qu’il n’est pas bien dans ses baskets. L’Allemand devrait donc tenter des coups gagnants et cela pourrait lui faire générer de nombreuses fautes (une mauvaise habitude chez lui lorsqu’il n’est pas dans un bon jour).

Miomir Kecmanovic aura donc ma préférence pour remporter cette rencontre.

Pronostic : Victoire de Miomir Kecmanovic

Risque élevé

Fiches : Jan-Lennard StruffMiomir Kecmanovic

[totalpoll id= »1155964″]
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami