Atlanta (1er tour) : Kevin Anderson – Nick Kyrgios

Dernières confrontations

Kevin Anderson a remporté les deux précédentes confrontations face à Nick Kyrgios :

  • En 2016 à Chengdu (dur), en 3 sets dont un tie-break remporté.
  • En 2017 à Roland Garros (terre battue), en 4 sets (sans passer par la case « tie-break » cette fois).

Jamais deux sans trois pour le Sud-Africain, ou première pour l’Australien ?

Historique dans ce tournoi

Kevin Anderson a déjà joué 6 fois à Atlanta, entre 2010 et 2016. Il n’a perdu que deux fois d’entrée (mais toujours au 2e tour grâce à son classement). Notons qu’il a également atteint les 1/4 de finale à 3 reprises, les demi-finales à deux reprises et la finale à une reprise (en 2013, défaite face au maître des lieux Isner).

Quant à Nick Kyrgios, il a déjà joué deux fois dans le tableau principal de cet ATP 250 auparavant :

  • 2016 : Trophée soulevé face à John Isner (deux sets et deux tie-breaks).
  • 2018 : Abandon en 1/4 de finale.

Nous avons donc affaire à deux joueurs qui n’ont encore jamais perdu au 1er tour de ce tournoi qui leur réussi plutôt bien.

Analyse

Après son forfait au 3e tour de Wimbledon, Nick Kyrgios est parti se ressourcer aux Bahamas, avec sa nouvelle petite amie. Il a évidemment eu l’occasion de faire un peu d’activité physique et de taper dans la balle. Mais nous sommes loin de Kevin Anderson qui, pendant ce temps-là, jouait et gagnait l’ATP 250 de Newport (sur gazon). Je m’attends tout de même à ce que Nick Kyrgios soit apte à réaliser un match satisfaisant.

Aussi, il faut savoir que la surface d’Atlanta est très rapide et privilégie les joueurs puissants et les gros services. Ces deux adversaires du jour savent parfaitement exploiter cette surface via leur puissant service et leur coup droit explosif. Nous pourrions donc assister à un joli spectacle.

Il n’est donc pas facile de sortir un vainqueur logique et je ne serai pas étonné d’assister à un ou plusieurs tie-breaks si ces deux bonhommes conservent un pourcentage élevé de premières balles.

La dernière fois que Kevin Anderson et Nick Kyrgios se sont joués, c’était en 2017 et le Sud-Africain avait 31 ans. Désormais âgé de 35 ans, il est encore moins mobile que lors des précédents matchs face à l’Australien et cela pourrait faire la différence dans cette rencontre.

En effet, il est intéressant de mettre en avant les capacités de Nick Kyrgios à faire bouger ses adversaires. Que cela soit avec de puissants coups lâchés côté opposé ou des amorties surprenantes, l’Australien a de quoi sortir Kevin Anderson de sa zone de confort.

S’il joue cette rencontre sérieusement, alors Nick Kyrgios doit réussir à se créer quelques occasions avant d’arriver à un éventuel jeu décisif qui s’avèrerait assez aléatoire. Dans les tie-breaks, notons tout de même que l’Australien a remporté les 4 qu’il a dû jouer cette saison, alors que Kevin Anderson a 50 % de réussite en 2021 (sur 14 jeux décisifs joués).

Le sérieux de Kevin Anderson face à la folie (contrôlée ?) de Nick Kyrgios. Sur le papier, cette rencontre a de la gueule. Dans tous les cas, c’est un match à ne pas louper.

Pronostic : Victoire de Nick Kyrgios

Risque élevé

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez cet article à un ami